Vivre sans hémoglobine


Par Bruno - Posté le 29 mars 2010

Vivre sans hémoglobine
 Copyright: C. Ozouf et G. Lecointre

Les espèces de la famille des channichthyidés ont des branchies blanches (Chionodraco hamatus  de l’image de gauche)  et un sang translucide (image de droite). Cas unique chez les vertébrés, leur sang est très pauvre en érythrocytes (= globules rouges) et est dépourvu d’hémoglobine (le pigment rouge du sang). Ces animaux compensent cette absence de pigment respiratoire par notamment un volume sanguin et un rythme cardiaque plus élevés.

Plusieurs travaux de phylogénie moléculaire ont montré que cette perte d’hémoglobine est apparue il y a quatre à cinq millions d’années  et s’est déroulée 4 fois de manière indépendante au sein de la famille des channichthyidés (les poissons à antigel de l'océan austral).