Vous êtes iciOstéologie d'acanthomorphes / Les systèmes ostéologiques du crâne

Les systèmes ostéologiques du crâne


Le crâne de Téléostéen comprend un grand nombre d'os individualisés, à la différence des sarcoptérygiens (tétrapodes et poissons à nageoires charnues, voir la classification) chez lesquels on observe de nombreuses fusions de ces os.

Mais chez les téléostéens et les sarcoptérygiens, tout comme chez l'ensemble des vertébrés, le crâne est formé de deux parties distinctes :
- le neurocrâne, enveloppant et protègeant l'encéphale,
- le splanchnocrâne, regroupante les pièces osseuses entourant la partie antérieure du tube digestif. Le splanchnocrâne est rattaché au neurocrâne par le biais de ligaments.

Chez les téléostéens, on associe en plus le squelette appendiculaire (soutien des nageoires paires) qui est attaché au crâne.


Afin de faire le parallèle avec les couches ostéologiques précédemment illustrées chez le thon rouge (voir la page), cette page présente les systèmes ostéologiques du crâne, du système le plus externe au système le plus interne, chez une autre espèce de la famille des scombridés: le maquereau commun (Scomber scombrus).



Crâne de maquereau commun (Scomber scombrus, scombridés)

 

Les noms sont au pluriel pour les os pairs, présents de chaque côté (droit et gauche). Ceux au singulier correspondent à des structures impaires et disposées sur le plan médian.

Squelette appendiculaire

Le squelette appendiculaire des téléostéens se compose de la ceinture pectorale (ou ceinture scapulaire) et de la ceinture pelvienne, qui sont toutes deux paires et attachées au crâne.
La ceinture pectorale est elle-même constituée d'une ceinture primaire d'origine enchondrale et d'une ceinture secondaire d'origine dermique et qui suspend la nageoire pectorale sur le crâne.


splanchnocrâne de maquereau
Squelette appendiculaire d'un maquereau commun (Scomber scombrus, scombridés), vue latérale gauche.
En pointillés : silhouette du neurocrâne. Dessin modifié d'après G. Lecointre.

Ceinture pectorale

primaire

6. coracoïdes
7. scapulaires
58. radiaux I-IV

secondaire

4. extrascapulaires
5. suprascapulaires (= post-temporaux)
8. supracleithra (= hypercleithra)
9. métacleithra
10. post-cleithra
11. cleithra

Ceinture pelvienne

13. os pelviens
59. radiaux I-IV

Nageoires pectorale et pelvienne

12. lépidotriches (= rayons osseux)


Splanchnocrâne

Le splanchnocrâne se compose d'une succession d'arcs osseux. Chez les téléostéens, les deux arcs antérieurs sont modifiés ; respectivement en arc mandibulaire (mâchoires) et arc hyoïdien (soutien des os de la série operculaire et attache postérieure des mâchoires sur le neurocrâne). Les cinq arcs suivants constituent le squelette soutenant les branchies.
splanchnocrâne de maquereau
Splanchnocrâne d'un maquereau commun (Scomber scombrus, scombridés). (A) Couche superficielle, (B) couche profonde.
En pointillés : silhouette du neurocrâne. Dessin modifié d'après G. Lecointre.

Arc mandibulaire

mâchoire supérieure

(organisée autour du cartilage ptérygo-palato-carré)

18. autopalatins
19. dermopalatins
20. métaptérygoïdes
21. ectoptérygoïdes
22. entoptérygoïdes
23. carrés
24. maxillaires
25. prémaxillaires

mâchoire inférieure

(organisée autour du cartilage de Meckel)

26. articulaires
27. angulaires
28. cartilages de Meckel
29. dentaires

Arc hyoïde

30. hyomandibulaires
31. symplectiques
32. interhyaux
33. épihyaux (e) – cératohyaux (e) – hypohyaux
34. rayons branchiostèges
35. basihyal
36. urohyal

Série operculaire

(associée à l'arc hyoïde)

14. préoperculaires
15. operculaires
16. sous-operculaires
17. inter-operculaires

Arcs branchiaux

37-1 à 3. pharyngobranchiaux I à III
38-1 à 4. épibranchiaux I à IV
39-1 à 5. cératobranchiaux I à V
40-1 à 3. hypobranchiaux I à III
41-1 à 3. basibranchial I à III (formant la "ligne des copules")


Os à canaux sensoriels de surface

Ces os, bien qu'accolés au neurocrâne, n'en font pas à proprement parler partie, d'autant plus que certains d'entre eux sont inclus dans d'autres systèmes ostéologiques (numéros 4 et 5 dans le squelette appendiculaire et numéro 14 dans le splanchnocrâne). Mais tous sont des os dermiques possédant des canaux sensoriels de surface.


os de surface à canaux sensoriels, chez le maquereau
Os de surface du crâne d'un maquereau commun (Scomber scombrus, scombridés), en vue latérale gauche.
En pointillés : silhouette du neurocrâne. Dessin modifié d'après G. Lecointre.

1. nasaux
2. lacrymaux (infraorbitaires 1)
3. infraorbitaires suivants et postorbitaires
4. extra-scapulaires (os de la ceinture pectorale (squelette appendiculaire))
5. suprascapulaires (os de la ceinture pectorale (squelette appendiculaire))
14. préoperculaires (os de la série operculaire (splanchnocrâne))



Neurocrâne

Le neurocrâne se compose de l'endosquelette d'origine dermique — aussi appelé ostéocrâne — ici coloré en différentes teintes de rouge, et de l'endosquelette d'origine enchondrale — ou chondrocrâne — coloré en différentes teintes de  bleu (en référence à la méthode de « cleared and stained »).


neurocrâne de maquereau
Neurocrâne d'un maquereau commun (Scomber scombrus, scombridés). (A) Vue dorsale, (B) vue latérale gauche, (C) vue occipitale.
En pointillés : silhouette du neurocrâne. Dessin modifié d'après G. Lecointre.

Endosquelette dermique

os à canaux sensoriels attachés au neurocrâne

42. frontal (impair)
[53. ptérotiques (os d'origine mixte de la région otique, ici coloré en bleu pour la lisibilité)]

os dermiques ordinaires attachés au neurocrâne

43. pariétaux
44. vomer (impair)
45. parasphénoïde (impair)
46. basisphénoïde (impair)

Endosquelette enchondrale

Région ethmoïdienne

47. mésethmoïde (impair)
48. éthmoïdes latéraux

Région orbito-temporale

49. pleurosphénoïdes

Région otique

50. sphénotiques
51. prootiques
52. épiotiques
53. ptérotiques
54. opisthotiques (= intercalaires)

Région occipitale

55. basioccipital (impair)
56. exoccipitaux
57. supraoccipital (impair)

La région éthmoïdienne correspond au museau ou nez.
La région orbito-temporale est la région de l'orbite (oeil).
La région otique contient à la fois les otolithes et la partie de l’encéphale (« le cerveau ») intégrant les informations relatives à la position du corps dans l'espace.
Enfin, la région occipitale est perforée par le foramen magnum, lequel laisse passer la moëlle épinière. De plus, la première vertèbre est imbriquée sur le neurocrâne, ce qui rend la tête fixe vis-à-vis de la colonne vertébrale.