Vous êtes iciOstéologie d'acanthomorphes / Le neurocrâne d'une barbue

Le neurocrâne d'une barbue


position du neurocrâne chez une barbue
Position du neurocrâne
(Image : B. Chanet).

Les poissons plats adultes, ordre des pleuronectiformes, se distinguent des autres acanthomorphes, et de tous les vertébrés, par la présence d’un crâne asymétrique où les deux yeux sont présents sur une des deux faces latérales (droite ou gauche selon les espèces).barbue Cette page présente cela chez un poisson plat de la famille des scophthalmidés : la barbue, Scophthalmus rhombus.

Chez ces animaux, le crâne est fortement remodelé dans sa région antérieure au cours de la métamorphose. L’un des yeux, qualifié de migrateur (oe m) — l’œil droit chez la barbue — , migre au dessus du crâne pour rejoindre l’œil gauche (oe gauche) sur la face gauche. Dans le crâne, subsiste entre les deux yeux une barre osseuse, formée par l’ethmoïde latéral gauche et le frontal gauche.


neurocrâne de barbue en vue latérale gauche
Neurocrâne de barbue en vue latérale gauche (Image : B. Chanet).

Les régions plus postérieures ne sont que peu affectées par ces remaniements, même si en vue postérieure, la légère déformation de la crête supraoccipitale vers la droite témoigne de ces événements se déroulant durant la croissance de l’animal.

neurocrâne de barbue en vue occipitale
Neurocrâne de barbue en vue occipitale (Image : B. Chanet).

Les trois images précédentes ont été prises sur le neurocrâne d’un même animal (MNHN 1997-410).

Selon les espèces, cette asymétrie est également présente dans plusieurs pièces squelettiques : ceintures pectorale et pelvienne, vertèbres, splanchnocrâne… les os de la face aveugle étant le plus souvent de forme et de taille différentes. Vous pouvez voir ici — sur le site Osteobase — les os du crâne chez une autre espèce de poissons plats : Cyclopsetta querna (famille des paralichthyidés).

Squelette de la tête de barbue
Vue schématique du squelette de la tête d’une barbue, en vue latérale gauche (Image : B. Chanet).
en vert : neurocrâne
en bleu + jaune/rouge = splanchnocrâne en bleu : os enchondraux
en jaune entouré de rouge : os dermiques

Avec des variations, la même organisation se retrouve chez l’ensemble des poissons plats :


Neurocrâne de turbot en vue latérale gauche
Neurocrâne de turbot (Scophthalmus maximus, scophthalmidés) en vue latérale gauche
(modifié d’après Chanet (2003)).
Neurocrâne de sole en vue latérale droite
 Neurocrâne de sole (Solea ovata, soleidés) en vue latérale droite
(modifié d’après Chapleau et Keast (1988)).

À la différence de la barbue et du turbot, les poissons plats de la famille des soléidés ont les deux yeux sur la face droite :

Splanchnocrâne de sole en vue latérale
Splanchnocrâne de sole (Solea ovata, soleidés) en vue latérale (modifié d’après Chapleau et Keast (1988)).
À gauche, os de la face droite (oculée) ; à droite, os de la face gauche (aveugle).
Chez cette espèce, l’asymétrie touche à la fois la taille et la forme des os.


Références

 

  • Chanet B., 2003. Interrelationships of scophthalmid fishes (Pleuronectiformes: Scophthalmidae). Cybium, 27(4): 275-286.
  • Chapleau F. & A. Keast, 1988. A phylogenetic reassessment of monophyletic status of the family Soleidae, with comments on the suborder Soleoidei (Pisces, Pleuronectiforms). Can. J. Zool., 66: 2797-2810.
  • Osteobase: Tercerie, S., Pruvost, P., Bearez, P., Vignes-Lebbe, R., Bailly, N., 2010. Osteobase. World Wide Web electronic publication. www.mnhn.fr/osteo/osteobase, version September 2010.