Chair ADN


Par Bruno - Posté le 13 avril 2010

Chair ADN

Chair d'un acanthomorphe prélevé pour en extraire de l'ADN

cliché. B. Chanet

Les différentes pages de ce site vous montreront que l'étude des séquences d'ADN des espèces constitue une des parties du travail de l'équipe (ADN et systématique).

Mais avant de séquencer de l'ADN, il faut le récupérer. Le plus souvent cette molécule est extraite des tissus (ici de la chair provenant des muscles de la musculature dorsale) d'animaux frais precisement identifiés (ici, un lançon, Ammodytes tobianus, ammodytidés). Conservé dans un liquide approprié -de l'alcool non dénaturé-, cet échantilon peut voyager, être conservé au froid, intégrer des collections de chairs. L'ADN qu'il contient peut ensuite être extrait, séquencé, au moins en partie, pour des travaux tant d'identification (le barcode dans tous ses états et barcode et taxonomie moléculaire) que de phylogénie (voir les multiples publications de l'équipe).