Vous êtes iciAcanthodossiers / Attrape moi si tu peux

Attrape moi si tu peux


Par Bruno - Posté le 25 mars 2013

Cacher sa fuite sous un écran de fumée ou d'encre, voire un flash lumineux ou des leurres lumineux, n'est l'apanage ni des héros de films ou de romans, ni des pieuvres, ni des seiches et ni de certains annelides. Certains acanthomorphes en sont capables aussi.

Il s'agit des animaux appartenant aux familles des lophotidés et des radiicephalidés (ordre des Lampriformes), image ci-dessous. Chez ces espèces, une glande, ou tube, à encre située près des intestins (image ci-dessous) produit une substance noire éjectée par l'animal s'il est poursuivi par un prédateur.

Cette structure est unique au sein des acanthomorphes et constitue un des caractères permettant de considérer  les familles des lophotidés et des radiicephalidés comme  étroitement apparentées.

 Pour en savoir beaucoup plus:

Honma Y. et al. (1999). Histology of the ink tube and its associated organs in a
unicornfish, Eumecichthys fiskii (Lampridiformes). Ichthyol. Res., 40 (I):19-25.

Olney J.E. et al. (1993). Phylogeny of lampridiform fishes. Bull. Mar. Science,  52(1): 137-169.

Tominaga S. (1938). Sumi-haku Sakana (Ink spitting fish). Suisan Kenkiushi, 33:518-520. (en Japonais.)

Zaccone G. (2009). Histochemical analysis of epithelial mucosubstances in the ink-gland of Lophotes cepedianus Giorna (Teleostei: Lophotidae). Bolletino di zoologia, 40:3-4, 355-359.