Vous êtes iciL'équipe / Trombinoscope / Anne-Claire Lautrédou

Anne-Claire Lautrédou


Anne-Claire Lautrédou

J'ai effectué  une thèse en phylogénie sur un groupe d’acanthomorphes appelés les Serraniformes. Ce groupe a été « découvert » dans les années 2000 grâce à l'utilisation de l'outil moléculaire et est composé de familles d'acanthomorphes morphologiquement très différentes comme les mérous (serranidés), les perches (percidés) ou des « super-familles » comme les chabots et les limaces de mer (cottoïdes), les loquettes (zoarcoïdes) ou encore des poissons des glaces vivant en Antarctique (notothénioïdes). Dans un premier temps, mon travail va être de réunir un maximum d'individus appartenant à des familles qui  pourraient s’insérer dans mon groupe d’étude. Pour cela, il faut chercher des échantillons dans les collections du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, dans les collections d’autres instituts à travers le monde ou lors des nombreuses campagnes auxquelles participe chaque année notre équipe (notamment en Antarctique).

Ensuite, pour résoudre les relations de parenté au sein des Serraniformes, il faut utiliser de nombreux gènes, en acquérir de nouveaux  (collaboration avec Cyril) afin, par exemple, d’identifier le groupe-frère (c'est-à-dire le groupe le plus proche génétiquement) des notothénioïdes. Ceci me permettra de faire des hypothèses sur l’évolution de certains de leurs caractères physiologiques. En effet, les notothénioïdes, dont l’équipe est spécialiste, ont la particularité d’être composés de nombreux groupes possédant des protéines anti-gel. C’est le cas notamment de la légine (appartenant au genre Dissostichus) ou des poissons des glaces (famille des channichthyidae).

membre de l'équipe de 2009 à 2012

Pour en savoir plus sur les protéines anti-gel et leurs applications : http://www.sciencedaily.com/releases/2007/03/070307075558.htm