Vous êtes iciAnatomie d'acanthomorphes / Anatomie des viscères

Anatomie des viscères


Jetons un oeil sur l'anatomie des viscères de la perche commune (Perca fluviatilis, percidés) :

Perca fluviatilis (Percidae)

Anatomie de Perca fluviatilis (Percidae)

Les images précédentes proviennent de l'Atlas anatomique d'ichtyologie (Chanet et al., 2009 341), un CD-ROM pouvant être acheté auprès de la Société Française d'Ichtyologie.

Les deux images suivantes ont été prises sur une perche femelle congelée et coupée sagittalement à la scie électrique (clichés et coupes réalisés par C. Guintard (Oniris, Nantes)).

l'échelle indique 5 cm.

Passons à celle d'un nototheniidé, un Notothenia coriiceps, capturé en Terre Adélie :

Anatomie de Notothenia coriiceps (Nototheniidae)

Anatomie de Notothenia coriiceps (Nototheniidae)

(Clichés: C. Ozouf-Costaz).
L'animal repose sur sa face dorsale. Les viscères (coeur, tube digestif...) ont été ici retirés.
La vessie natatoire est absente chez les nototheniidés.

Chez les acanthomorphes, le rein assure deux fonctions principales. Sa région posterieure joue le rôle habituel du rein: la filtration du sang et la production d'urine, tandis que sa région céphalique(=anterieure) est un organe hématopoïetique. Les cellules sanguines (globules rouges et globules blancs) y sont élaborés. En cela le rein chez les téléostéens jouent un rôle similaire à celui assuré par la moelle osseuse chez les mammifères. Chez les acanthomorphes et les téléostéens, c'est dans cette région du rein, ainsi que dans la rate, que sont prélévées les cellules utilisées lors des travaux de cytogénétique, pour aller à la pêche aux chromosomes et à la localisation de certains gènes.

À la pêche aux gènes dans les chromosomes

Image: C. Ozouf-Costaz
Cette image montre les caryotypes de 5 espèces du genre Notothenia (un genre de notothénioïdes antarctiques et subantarctiques), celui de l'espèce disséquée en amont sur cette page (N. corriceps) est le 4e en partant du haut.