Vous êtes iciAnatomie d'acanthomorphes / Anatomie cardiaque

Anatomie cardiaque


Qu'en est-il de l'anatomie du coeur des acanthomorphes ?


Coeur de daurade royale Coeur de daurade royale
Vue latérale gauche d'un coeur isolé de daurade royale (Sparus aurata, sparidés) (Images: B. Chanet). Voir la position anatomique du coeur sur l'image de dissection de perche ou sur l'image d'IRM de coryphène (en bas de cette page).

coupe shématique d'un coeur d'acanthomorphes Le cœur des acanthomorphes n’est pas cloisonné ; il ne comprend que 3 cavités disposées en série : l’atrium, le ventricule et le bulbe artériel. L’écoulement du sang entre ces dernières n’est entravé par aucune valvule (voir la coupe schématique ci-contre).

Le sang venant des organes (muscles, encéphale, tube digestif ...) se déverse dans l’atrium, puis dans le ventricule. Les puissantes contractions de la partie musculeuse (=myocarde) de ce dernier propulsent le sang vers le bulbe artériel, puis vers les branchies où se dérouleront les échanges gazeux respiratoires. C'est uniquement un sang veineux, non oxygéné et riche en CO2, qui circule dans le coeur des acanthomorphes.


circulation sanguine simplifiée chez un acanthomorphe
Circulation sanguine simplifiée chez un acanthomorphe (Image: B. Chanet).

L'anatomie du coeur varie peu au sein des acanthomorphes :

Coryphènes   coeur de coryphène

Coeur de coryphène (Coryphaena hippurus, coryphaenidés), vu en coupe parasagittale virtuelle
grâce à l'IRM. Source: Digital Fish Library.
 


Ces animaux ont une même organisation cardiaque... si ce n'est la taille du coeur, importante chez certaines espèces comme les acanthomorphes antarctiques de la famille des channichthyidés.